FCPC - Le site du FC Poteaux-Carrés
Lundi 6 Novembre 2017: POTEAUX-CARRES 1-2 TARTARAS (1-1) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 07 Novembre 2017 11:55

Alors que rien ne semblait plus aller du côté des Poteaux-Carrés, que les défaites se suivaient et se ressemblaient, la réception de l'un des 3 co-leaders, taillés pour la gagne finale, en l'occurrence Tartaras, n'augurait rien de bon pour le moral (et le classement) des protégés de Coach. Mais un nouvel élément faisait son apparition ce lundi et tous espéraient le voir changer les choses: un nouveau gardien de but, Yoann.
Pas que Luc ait déçu jusque là mais le départ simultané de plusieurs cadres en cette intersaison avait dû repositionner de nombreux joueurs, faisant peu à peu perdre sa cohésion à l'ensemble des Roses, désormais en bleu. Ce nouveau gardien libérait Luc qui pouvait reprendre place en défense centrale, ce qui libérait du même coup Adem dans l'entrejeu.

Aussi mineur que puisse paraître cet ajout à l'effectif, les conséquences en furent considérables. Car si Tartaras n'avait certes pas aligné sa Dream Team pour ce long déplacement à Saint-Étienne, c'était bel et bien jeu égal que faisaient les Poteaux-Carrés avec le leader du championnat. Malgré deux occasions adverses, ils ouvraient même la marque par Ben, qui reprenait acrobatiquement une frappe de Landry repoussée par l'excellent gardien de Tartaras (1-0, 14e). Derrière, Luc et César faisaient le job et Yoann les suppléait par un bel engagement dans les duels quand le besoin se faisait sentir. Si Luc parvenait à sauver un tir sur sa ligne, toute la défense était finalement prise à revers avant la pause après un beau mouvement collectif sur l'aile gauche (1-1, 34e). Un score qui aurait pu basculer à nouveau en faveur des locaux si l'énorme frappe de Ben n'avait été sauvée magistralement par une parade désespérée du gardien adverse, lequel se blessait sur l'action.

Le score de parité à la mi-temps semblait logique mais contrairement à ce que l'on aurait pu attendre, Tartaras n'appuyait pas énormément à la reprise. Ou bien le bloc-équipe du FCPC tenait. Toujours est-il que la seconde période fut bien plus terne en guise d'occasions: ce n'est que dans le dernier quart d'heure que Hervé s'offrait une belle frappe dans la surface, malheureusement encore sauvée de justesse. Dans la foulée, le buteur de Tartaras, seul face à Yoann, frappait sur la barre transversale.
Un avertissement sans frais: à deux minutes de la fin du match, alors que Tartaras faisait le siège du but de Yoann, une énième frappe de loin flottante voyait Yoann la repousser difficilement... dans les pieds du n°9 adverse qui convertissait l'offrande à bout portant !

Le coup était dur, pour des Bleus qui pensaient tenir leur exploit. Il faudra toutefois s'appuyer sur les qualités et la cohérence vues ce lundi pour relever la tête. L'espoir est à nouveau devant...

Lire la suite...
 
Lundi 30 Octobre 2017: POTEAUX-CARRES 2-6 AFC (1-3) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 31 Octobre 2017 12:16

Les temps sont durs chez les Poteaux-Carrés. Après un bref regain de forme à la Ricamarie lors de la victoire face à Renault, les Roses ont rechuté à domicile contre les Canonniers puis à Génilac en Coupe, à chaque fois sur le score de 5-2. Les départs de Vincent et Jordan n'ont pas (encore) été compensés et seul Luc a su suppléer la défection de PE, faisant bien malgré lui coulisser Adem en défense centrale, lui qui apporterait bien plus dans l'entrejeu. en témoigne un taux de possession ridicule qui use la défense du FCPC et ne laisse que de maigres miettes à exploiter aux attaquants Quentin, Landry, Benjamin et Hilaire. C'était d'ailleurs ces deux derniers qui étaient titularisés à la pointe de l'attaque rose tandis que Théo, nouveau venu, étrennait les nouvelles couleurs bleues du FCPC.

Malheureusement, le scénario n'allait pas vraiment changer des dernières semaines avec une ouverture du score rapide des visiteurs sur la première grosse occasion de l'AFC, un centre en retrait repris en force et avec précision dans le petit filet de Luc. Les joueurs de Lorette doublaient d'ailleurs la mise sur un coup franc lointain que Luc estimait mal, toutefois abandonné par sa défense qui avait joué le hors-jeu. Le couperet du 0-3 tombait à la demi-heure de jeu sur une nouvelle frappe de loin somptueuse, qui laissait Luc impuissant, lequel s'était pourtant illustré quelques minutes plus tôt en remportant un duel au réflexe.
Seule éclaircie dans le froid, Benjamin parvenait à réduire la marque à 3-1, après un bon service d'Anthony. Mais la pause sonnait comme un soulagement pour les Roses.

Malheureusement, la suite n'allait guère être plus payante: Luc se blessait aux doigts sur un sauvetage improbable et devait temporairement laisser ses gants à Alexis, lequel était fusillé de près sur un énième beau mouvement offensif. Le retour de Luc peu après l'heure de jeu, ne changeait rien: un nouveau but encaissé à 3 contre 1 puis un centre bien repris de la tête au second poteau, amenaient le score à 6-2. A signaler toutefois: une nouvelle passe décisive d'Anthony, pour Quentin cette fois, qui résistait à la défense adverse pour ponctuer le match d'un dernier but, son premier cette saison.
Au final, un score de plus en plus habituel, une nouvelle défaite et la désagréable sensation que l'adversaire, pourtant constitué d'un groupe de 11 joueurs seulement, aurait pu faire encore plus mal avec plus de motivation...

Lire la suite...
 
Lundi 16 Octobre 2017: POTEAUX-CARRES 2-5 CANONNIERS (2-3) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Vendredi, 20 Octobre 2017 12:05

L'évolution des équipes UFOLEP suit souvent un cours tranquille: la plupart ont un profil qui ne se dément pas. Les équipes performantes restent performantes d'une saison à l'autre. Les moins huppées peinent généralement à sortir la tête de l'eau pour jouer les premiers rôles. Des exceptions existent cependant, comme le FCPC, qui a commencé tout en bas puis a tutoyé les sommets avant de retomber dans les profondeurs du classement. Les Canonniers en apportent cette année un autre contre-exemple: généralement concurrents à la lanterne rouge, ils se sont diablement renforcés cette saison.

Ce n'était donc pas une surprise de les voir ouvrir la marque suite à une énième occasion tant les Jaunes dominaient les débats en ce début de match. Mais contre toute attente, Benjamin égalisait suite à un tir de Tom repoussé sur lui puis doublait la mise en face à face dans la foulée. Menés au score, les visiteurs reprenaient les choses en main et profitaient de largesses sur les flancs de la défense potocarrée pour égaliser et reprendre l'avantage. A 2-3 à la mi-temps, rien n'était joué, d'autant que les Roses avaient ces derniers temps l'habitude de réussir de meilleurs deuxièmes actes.

Mais puisqu'il semble que cette soirée serait celle des contre-exemples, ce fut l'inverse qui se produisit: aucune occasion sérieuse pour les Roses, si ce n'est un face à face manqué de Landry et c'est au contraire les Canonniers qui, après avoir longuement buté sur Luc, finissaient par faire le break à un quart d'heure de la fin, avant d'enfoncer le clou en toute fin de match, à un moment où les Poteaux-Carrés étaient épuisés et désorganisés.
Il est long le chemin. Tortueux et imprévisible certes, mais toujours long...

Lire la suite...
 
[COUPE] Lundi 23 Octobre 2017: FC AES-GÉNILAC 5-2 POTEAUX-CARRES (2-1) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 24 Octobre 2017 10:36

Parfois, le hasard se répète sans que l'on ne sache l'expliquer. Pour la seconde fois consécutive, le FCPC avait la chance (?) de se voir opposer le FC AES-Génilac en Coupe Tony-Berthelier. L'an dernier, c'était en quarts de finale après un succès surprise face à CSLG en 8e. Cette fois, c'était donc en 8e de finale et à Génilac. Le contexte actuel (Hilaire et Morgan blessés, Quentin et Yannick absents) n'empêchait pas Coach d'aligner une équipe compétitive et équilibrée mais l'opposition semblait ardue.
C'est d'ailleurs sans grande surprise qu'après une grosse demi-heure de jeu, les Génilacois avaient déjà de nombreuses occasions à leur actif. Mais voir les Poteaux-Carrés ouvrir le score en fut une de taille: à l'origine un mouvement initié par Seb, relayé par Anthony et que concluait Benjamin d'une frappe lointaine. La balle semblait facile à négocier mais le portier adverse la laissait rebondir devant lui et le tromper. 0-1.

Les locaux ne laissaient pas ce but les déstabiliser et reprenaient le contrôle du ballon. Il ne leur fallait que deux minutes pour égaliser d'une frappe excentrée mais extrêmement bien placée, qui mourait sur le poteau droit (rentrant) de Luc. Même topo, même frappe, même résultat quelques minutes plus tard: la frappe du n°8 de l'AES terminait sa course sur le même poteau rentrant, à la grande satisfaction (et surprise) du buteur. Mais 2-1 n'est pas un score insurmontable et les Roses, plus mordants à la reprise, le prouvaient en égalisant d'emblée après la pause: le centre de Landry pour Benjamin était dévié à la perfection par le défenseur local... dans son propre but. Lobé, le gardien adverse n'avait eu aucune chance.

Il était alors l'heure de vérité, celle de montrer qui allait prendre l'ascendant psychologique et physique sur l'autre. ce fut malheureusement l'AES-Génilac qui y parvenait, en reprenant l'avantage d'un somptueux mouvement collectif qui passait en revue toute la défense rose avant de trouver la lucarne gauche de Luc. Ce même Luc, qui devait se faire lober sur deux face à faces en solitaire dans le dos de sa défense pour des 4e et 5e buts cher payés au regard de l'opposition qu'ils offraient à AES.
Mais seule la réalité du terrain compte et le trop faible nombre d'occasions des visiteurs aura eu raison d'eux: malgré leur manque de réalisme, AES-Génilac s'offrait son billet pour les quarts là où le FCPC, néanmoins rassuré sur ses intentions, pourra au moins s'offrir une opposition plus abordable en Consolante...

Lire la suite...
 
Lundi 9 Octobre 2017: RENAULT 1-2 POTEAUX-CARRES (0-0) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mercredi, 11 Octobre 2017 11:16

La quatrième aura été la bonne !
Après trois défaites certes prévisibles mais quand même assez douloureuses au vu du néant proposé par les joueurs du FCPC, les Roses ont enfin décroché leur premier succès dans ce championnat UFOLEP. Une courte victoire obtenue avec difficulté mais pas au cours de l'opposition qui semblait la plus abordable de cette première partie de saison.

En effet, désormais privée de Vincent son n°10, la formation de Coach devait se réinventer pour stopper l'hémorragie (20 buts encaissés en 3 matches). La solution d'associer Adem à César en défense centrale et de confier les clés de la récupération à Alexis et Fabien fut un choix payant d'emblée car hormis une frappe sur son poteau en début de match, Luc n'avait pas été vraiment inquiété de toute la première période. Une mi-temps achevée sur un score de 0-0, ce qui constituait notamment une première pour le FCPC cette saison.
Cependant, Renault profitait d'un gros temps fort de 20 minutes pour faire la différence en début de seconde période: une première parade de Luc, qui devait s'incliner un peu plus tard sur un nouveau face à face, puis une seconde décisive avant de voir un ballon chaud passer à quelques centimètres de ses cages. Le danger était passé et Benjamin pouvait faire parler son talent: auteur d'un immanquable raté en première période, le buteur des Poteaux-Carrés se rattrapait en devançant le gardien adverse en profondeur à l'heure de jeu avant de décocher une grosse frappe mal négociée par le portier à la 76e.

Les Roses venaient de prendre l'ascendant et ils ne le lâchaient plus malgré une pression constante de Renault, dont Luc déviait une dernière tentative à l'ultime minute.
Un premier succès de la saison mais en appellera-t'il d'autres ?
Réponse lundi prochain face aux surprenants Canonniers...

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 58