FCPC - Le site du FC Poteaux-Carrés
Lundi 10 Avril 2017: POTEAUX-CARRES 2-3 TARTARAS (1-2) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mercredi, 19 Avril 2017 11:35

Après trois défaites par un but d'écart, toutes dessinées en fin de match, puis enfin un succès face aux Lionceaux, la réception de Tartaras ne constituait pas le meilleur moyen d'inverser une tendance certes en nette amélioration mais surtout frustrante. Le match aller à la frontière du Rhône avait finalement tourné au vinaigre en fin de match (déjà) et depuis, le club de Tartaras dispute le titre à la NewTeam et à AES-Génilac, l'obligeant à un résultat à l'Étivallière.
Toujours sans gardien depuis le départ de PE, les Poteaux-Carrés reconduisaient Alexis dans les cages et l'axe de la défense à César et Kevin, déjà convaincants face à Villars. Mais c'est bien les visiteurs qui ouvraient la marque sur leur première vraie occasion, un cafouillage dans la surface consécutif à un corner, repris à bout portant.

L'avantage depuis quelques semaines, c'est que le FCPC a du répondant et un très joli mouvement décalait Benjamin à la demi-heure de jeu, lequel centrait parfaitement pour Jordan au deuxième poteau. Égalisation inévitable.
Malheureusement, Tartaras reprenait l'avantage dans la foulée en profitant à nouveau d'un corner mal renvoyé. La pause tombait à pic pour recharger les batteries alors que le match, même dominé par les visiteurs, n'avait pas encore décidé de vainqueur.
Et l'égalisation subite de Jordan dès la reprise, après une première frappe arrêtée de Ben, confirmait cette tendance: Tartaras poussait mais les Roses se procuraient de vraies occasions de but. Alexis multipliait les interventions rassurantes et était soutenu par une défense efficace, enrichie de l'apport d'Adem à la récupération.

C'est à la 67e minute que le match allait se jouer: une prise de balle, un coup d’œil et une passe dans le tempo propulsaient l'ailier gauche de Tartaras dans le trou. Plutôt que de centrer vers un partenaire marqué, celui-ci tentait la frappe qui passait entre les jambes d'Alexis, dans un angle fermé. Le but décisif...
Les Poteaux-Carrés ne s'en remettraient pas, malgré une véritable volonté de revenir à la marque. Les hommes de Coach enchaînaient leur 4e défaite en 5 matches. 20% de victoires, c'est la crise ? Sur le strict plan des résultats peut-être mais si l'on s'en tient à la vision du jeu, c'est pourtant bel et bien une renaissance...

Lire la suite...
 
Lundi 27 Mars 2017: LIONCEAUX 0-6 POTEAUX-CARRES (0-3) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 28 Mars 2017 12:30

Deux défaites 4-3, deux revers frustrants mais pas désespérants, une occasion de renouer avec la victoire en conservant cet état d'esprit plus solidaire qui anime les Poteaux-Carrés depuis quelques semaines: le déplacement sur le terrain bien connu du Chambonnet 2 face aux Lionceaux, l'autre équipe hôte de cette pelouse.
Les Lionceaux, c'est un adversaire particulier dans l'histoire du FCPC: à peu près du même niveau mais rarement vaincu ces dernières années. L'an dernier, le FCPC avait subi un cuisant revers au cœur de l'hiver face à ses voisins. Au match aller, un étonnant 3-3 avait lancé la crise au sein du club. Alors quid de cette nouvelle confrontation ?

On allait pas tarder à le savoir: dès la première période, le match semblait plié avec un 3-0 net pour les visiteurs. Benjamin, servi par trois différents passeurs, avait réussi à concrétisé 3 fois ces offrandes, malgré les régulières parades du portier lionceau. Et pourtant, cela aurait pu bien plus mal commencer pour les Roses avec une main volontaire hors de la surface commise par leur gardien de but Alexis.
Clément, l'arbitre ne l'expulsait pas et se contentait de siffler coup franc. Sans conséquence pour lui mais sans doute pour le match car les Roses ouvraient la marque quelques minutes plus tard.

En seconde période, loin de s'envenimer malgré les blessures de Luc (coup de coude au visage) et d'un joueur lionceau (torsion du genou), les débats continuaient sur la même voie: Jordan y allait de son doublé tandis que Benjamin clôturait la marque avec un quadruplé en toute fin de partie. En face, les locaux avaient eu plusieurs occasions de réduire le score mais s'étaient tous heurtés à un Alexis retrouvé et à une défense solide qui assurait enfin sa première clean sheet de la saison.
Il était temps...

Lire la suite...
 
Lundi 13 Mars 2017: SEV 2 4-3 POTEAUX-CARRES (1-1) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Vendredi, 17 Mars 2017 11:56

La victoire contre les Canonniers digérée après une série de gros matches compliqués (écourtée par le report de la rencontre NewTeam-FCPC), les Poteaux-Carrés se déplaçaient à Villars ce lundi pour y défier le SEV2, un habitué de l'UFOLEP, simplement réduit à son équipe 2 cette saison. Mais qui dit équipe 2 ne dit pas forcément équipe bis: le SEV2, tenu en échec par les Roses en amical de pré-saison, s'était vengé sans trembler 3-1 au match aller au Chambonnet.
La forme revenue des Roses allait-elle faire la différence en ce retour de printemps ?

Au vu du tableau d'affichage à l'issue du premier quart d'heure, on aurait pu en douter mais si le SEV2 menait 1-0, il fallait noter que les locaux avaient marqué sur leur première (et seule) occasion: un duel en un contre un dont l'issue avait tourné à l'avantage du buteur villardaire. en face, le portier du SEV2 avait déjà mis en échec plusieurs fois les buteurs roses. Mais il ne pouvait rien quelques minutes plus tard lorsque sa défense offrait un ballon à Ben, qui le dribblait et égalisait dans le but vide.
Ce but fut le point de départ d'une domination assez nette des Poteaux-Carrés, malheureusement gâchée par de nombreux mauvais choix et autres maladresses devant le but. Si le score était toujours de parité à la pause, il était grandement imputable au manque de réalisme des attaquants potocarrés.

La donne allait rester la même en 2e période, à ceci près que les Villardaires se montraient plus régulièrement menaçants: Luc devait s'mployer à sortir quelques ballons brûlants tandis que Jordan, Benjamin ou encore Nicolas manquait encore et toujours le dernier geste. C'est finalement Vincent, servi par son frère devant le but vide qui donnait l'avantage aux siens à l'heure de jeu mais pas pour longtemps: dix minutes plus tard, fort des ratés adverses, l'ailier gauche du SEV2, profitant sans doute d'une légère position de hors-jeu égalisait d'un tir en force à bout portant. 
Certes, Vincent remettait encore un but d'écart sur penalty mais une coupable perte de balle au milieu de terrain donnait lieu à un contre assassin conclu par un lob précis du SEV2.

3-3 à 10 minutes du terme, la partie restait indécise. Elle aurait pu en rester là. Elle penchera définitivement en faveur du SEV sur un ultime corner repris de la tête par le buteur adverse, étrangement laissé seul au premier poteau. Quelques dernières vendanges et on en restait là. Cette saison, de nombreuses fois la défense a failli. Cette fois-ci, le secteur offensif devra porter la responsabilité d'une défaite qui aurait pu être évitée à de nombreuses reprises, et ce dès le premier acte...

Lire la suite...
 
Lundi 20 Mars 2017: FC AES-GÉNILAC 4-3 POTEAUX-CARRES (2-3) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 21 Mars 2017 11:44

Après s'être inclinés 4-3 au bout du suspens à Villars, les Poteaux-Carrés caressaient l'espoir de faire à nouveau chuter le leader du classement: le redoutable mais inconstant FC AES-Génilac sur ses terres. Direction Génilac donc, pour y étrenner le nouveau terrain synthétique construit à la Cula et tenter de reproduire l'exploit du match aller (victoire 10-4 à domicile), légèrement atténué par la revanche d'AES en Coupe (défaite 4-3 à domicile également).

Et la partie commençait plutôt bien puisque les Roses ouvraient la marque rapidement après quelques premières occasions par l'intermédiaire de Jordan qui glissait son ballon hors de portée du gardien adverse. Mais AES-Génilac n'est pas l'une des meilleures équipes de l'Ufolep pour rien et sur un savant échange de passes latérales, leur buteur égalisait 5 minutes plus tard, en reprenant à bout portant un centre tendu sans laisser aucune chance à Alexis, le portier intérimaire du soir.
Heureusement, depuis quelques semaines, le FCPC assume mieux les coups de bambou et c'est avec un moral gonflé à bloc que les hommes de Coach repartaient à l'attaque: Benjamin puis Vincent trouvaient la faille et redonnait un bel avantage de deux buts peu après la demi-heure de jeu.
C'est alors que se produisit le tournait du match...

AES-Génilac modifia son schéma de jeu en plaçant leur grand défenseur central, Mouss, en pointe, tout en privilégiant le jeu long. Extrêmement rapide et puissant, en plus d'être assez technique, le joueur génilacois allait donner des cauchemars à l'arrière-garde potocarrée. Il ne lui fallait que deux occasions pour réduire la marque et porter le score à 3-2 juste avant la pause.
Mais la reprise allait être encore plus douloureuse: Mouss égalisait d'emblée en profitant d'une erreur de marquage puis donnait l'avantage aux siens tout en puissance, en résistant aux assauts de César et Luc pour tromper Alexis en face à face. 4-3 à l'heure de jeu, tout était à refaire mais sans le grand Mouss, blessé et devant assister au reste de la partie depuis le banc.

Hélas, cet avantage allait être chèrement défendu par AES-Génilac et la maladresse des attaquants roses (occasions de Jordan, Vincent et Adem) précipitaient la défaite du FCPC. Sur le même score que la semaine précédente, les Poteaux-Carrés devaient à nouveau s'incliner. Encore une défaite frustrante, certes, mais quand même infiniment moins que les déroutes improbables de l'hiver dernier...

Lire la suite...
 
Lundi 27 Février 2017: CANONNIERS 2-4 POTEAUX-CARRES (0-3) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 28 Février 2017 13:04

Après avoir grillé quelques jokers, et également essuyé des défaites prévisibles, les Poteaux-Carrés se devaient de repartir de l'avant en se déplaçant sur la petite pelouse des Frères Grail ce lundi. D'une part, pour tourner le dos à la crise de confiance entamée avec le début d'année (une seule victoire, plutôt imméritée, en deux mois) mais également parce qu'ils y affrontaient les Canonniers, adversaires à leur niveau. Le nul concédé face aux Lionceaux avait suffi à calmer les Roses sur leur prétendue supériorité aux équipes de bas de classement.


Mais cette fois-ci, pas de mauvais départ, comme ils s'en étaient fait une récente spécialité: Landry servait admirablement Benjamin puis Vincent face au gardien adverse et le FCPC menait déjà 2-0 avant la demi-heure de jeu. Comme dans le même temps, Alexis faisait le job dans les buts et que la défense tenait solidement, les bases étaient posées pour un succès précoce, sentiment que le 3e but, inscrit par Vincent juste avant la pause, semblait confirmer.
3-0 à la pause, jamais le FCPC n'a laissé un tel avantage être rattrapé cette saison. Mais il faut un début à tout et la seconde période n'allait pas être du même tonneau, loin de là.

Pressés, inoffensifs et incapables d'opposer une résistance efficace face au déferlement offensif des Cannoniers, les hommes de Coach se laissaient dominer continuellement et ne devaient leur salut qu'à la maladresse des attaquants adverses. Un fait de jeu allait de plus les affaiblir lorsque Alexis devait sortir sur blessure et céder sa place à Luc.
Ce dernier sortait d'emblée une frappe de sa lucarne mais ne pouvait rien faire sur un centre tendu repris au second poteau par l'ailier droit adverse: 1-3 pour les Canonniers. Heureusement, Anthony sortait de sa boîte pour redonner 3 buts d'avance aux Roses d'une belle frappe croisée mais les Jaunes réduisaient la marque du tac au tac sur un corner bien repris au second poteau.

Fort heureusement pour les Poteaux-Carrés, le score n'évoluera plus grâce aux efforts répétés de la défense mais la leçon sera-t'elle retenue à l'avenir et les Roses sauront-ils jouer deux mi-temps ?
Il faudra attendre un peu plus qu'une semaine pour le savoir: en effet, ils reviendront sur ce terrain la semaine prochaine... mais pour y affronter l'imbattable NewTeam. Pas dit que ce match soit propice à renouer avec la victoire nette et sans bavure...

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 56