FCPC - Le site du FC Poteaux-Carrés
Lundi 20 Février 2017: POTEAUX-CARRES 0-11 CCSLR1 (0-2) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 21 Février 2017 16:00

Le FC Poteaux-Carrés est en plein dans sa phase de crise: la période traditionnellement compliquée post-reprise hivernale. L'an passé, les Roses s'inclinaient à la pelle dans toutes sortes de rocambolesques circonstances, face à des adversaires plus ou moins forts. Cette saison, s'il subsiste quelques îlots d'espoir (victoire imméritée face à un AFC réduit à 10, nul face aux Lionceaux), le bilan n'est guère non plus reluisant à mi-février. Et l'on pouvait craindre le pire en recevant le CCSLR1 au Chambonnet, habituel épouvantail de l'UFOLEP.

Il serait inutile (et fastidieux) de commenter chaque action qui termina par un but au cours de ce match à sens unique mais l'on peut au moins en retenir deux choses: le contexte et les circonstances de la rencontre.
Le contexte, c'est tout d'abord l'absence nouvelle - mais définitive cette fois - du gardien de but titulaire PE. Découragé, son remplaçant Luc laissait les gants à Vincent puis plus tard Hervé. Autres absents: la paire de récupérateurs Adem-Alexis, le courageux défenseur Dadou, le technique Seb, le vaillant Landry, le revenant Mick... bref, une belle pléiade de joueurs utiles. Ce qui amenait forcément le Coach à bricoler une composition inédite en 5-4-1, qui n'allait pas masquer longtemps la différence de niveau.

Les circonstances, c'est un bloc FCPC qui tenait bon contre les incessantes vagues rouges et blanches de CCSLR1, jusqu'à craquer une fois puis deux sur deux erreurs individuelles. 0-2 seulement à la pause. Pas trop mal mais le pire était à venir. 0-4 à l'heure de jeu... et puis la débandade ! Pratiquement chaque offensive donnait lieu à un but (ou presque) lors de la dernière demi-heure. Les joueurs dépités ne courraient plus, les défenseurs s’époumonaient dans des courses en retrait sans fin et les portiers s'inclinaient sans grande conviction.

Au final, 11 buts furent encaissés. record de la saison mais pas de l'histoire du club. 3 ans auparavant, le FCPC s'inclinait 16-0 face au CCSLR1. Est-elle là la progression ? Au vu du nombre de situations chaudes amenées par les attaquants poteaux-carrés (une à chaque mi-temps), la marge de cette progression est encore immense...

Lire la suite...
 
Lundi 13 Février 2017: POTEAUX-CARRES 4-9 RENAULT (3-6) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 14 Février 2017 12:43

Vous souvenez-vous de la morale de la semaine dernière ? Il s'agissait de ne pas se laisser distancer d'emblée à l'entame des matches, sous peine de ne pas voir ses efforts pour revenir au score récompensés. Un rapide coup d’œil au tableau des buteurs vous indiquera si cette morale fut retenue par les joueurs du FCPC...

Avec la défection surprise de leur gardien PE, c'est Luc qui devait abandonner la défense centrale pour occuper les cages, suppléé par Loïc et César. Cela est-il suffisant pour expliquer kl'incroyable trou d'air connu par le secteur défensif du FCPC durant 30 minutes ? Malgré les deux buts de Vincent, contestés pour hors-jeu d'ailleurs, ce trou d'air, ce gouffre abyssal même, ruina d'emblée les efforts offensifs de l'équipe et tua le match avant même qu'il ne se lance vraiment: une dizaine de duels en un contre un, 5 buts inscrits (dont un entaché d'une grosse faute de main), des erreurs d'inattention incroyables, des tensions entre les lignes, des maladresses balle au pied et des incompréhensions en série, menèrent vite le FCPC à sa perte.
Luc en quittait le terrain de rage, laissant les gants à Vincent qui s'inclinait une nouvelle fois en tentant un arrêt facile avec le pied par mauvais réflexe.

Score à la pause: 3-6 (Benjamin ayant inscrit le but de l'année dans un style à la Ibrahimovic: retourné acrobatique aérien de 30 mètres) mais rien n'indiquait que cela allait cesser en seconde période, surtout que Jordan enfilait les gants pour la première fois de la saison. Cependant, soit refroidis par la déculottée des premières minutes, soit profitant d'un relâchement adverse, les Roses équilibraient la partie. Certes, Hervé inscrivait un malheureux CSC en taclant un centre tendu dans son but mais Kevin réduisait la marque immédiatement tout en sang-froid devant le but.

C'était malheureusement le dernier but des Poteaux-Carrés. Renault allait en inscrire deux autres, deux buts imparables et techniques, reflétant bien la classe d'écart entre les deux équipes depuis le mercato hivernal.
Et le FCPC va devoir bientôt affronter CCSLR1. Les trous d'air seront-ils colmatés ? Il faut dire que la défense pourra au moins difficilement faire pire...

Lire la suite...
 
Lundi 30 Janvier 2017: POTEAUX-CARRES 3-2 AFC (1-2) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mardi, 31 Janvier 2017 12:42

Après un match aller que l'on avait pu qualifier d'épique, au terme duquel les Poteaux-Carrés, s'étaient imposés in extremis en marquant deux buts dans les deux dernières minutes (victoire 3-2), le match retour, au Chambonnet, prenait des allures de revanche pour l'AFC. En effet, la dynamique actuelle n'est pas du meilleur tonneau pour les Roses qui accumulaient les contre-performances avant une longue trêve imposée par les intempéries. Mais cette partie allait déjouer tous les pronostics...

Tout d'abord, les visiteurs du soir ne pouvaient aligner que 10 joueurs. et encore: seuls 8 d'entre eux étaient présents au coup d'envoi. Benjamin en profitait pour ouvrir le score sur une passe de Seb dès la première action. Mais l'AFC se retrouvait rapidement au complet (du moins à 10) et profitant des gâchis offensifs du FCPC, revenait rapidement dans la partie. Le milieu rose se faisait dépasser, la défense bégayait et PE devait à deux reprises aller chercher la balle au fond de ses filets.
Plus mordants, agressifs sur le ballon et dans les duels, les joueurs de lorette se créaient un certain nombre d'occasions, bien aidés par la maladresse burlesque de plusieurs joueurs du FCPC qui peinaient à présenter un quelconque visage collectif.

La pause permettait toutefois de refroidir les têtes mais faisait entrer la rencontre dans le burlesque. Tout d'abord un penalty étonnant, sur une charge légère, permettait à Ben de signer un doublé en égalisant puis une succession de situations chaudes des deux côtés animaient la partie. Les attaquants du FCPC vendangeaient systématiquement leurs tentatives tandis que PE accomplissait quelques prouesses dans ses buts. C'est finalement, comme au match aller, à la dernière seconde que se jouait le match: un coup-franc à 50 mètres, un peloton regroupé dans la surface, une frappe de mule de Ben et le gardien d'AFC qui accompagnait le ballon dans ses filets.

Incroyable, inespéré, immérité ? Les joueurs d'AFC parvenaient à conserver leur calme en dépit des événements contraires tandis que ceux du FCPC ne parvenaient pas à laisser exploser un joie qui aurait forcément été illégitime. En bref, un match qui n'aura pas fait tant d'heureux que cà...

Lire la suite...
 
[COUPE] Lundi 6 Février 2017: POTEAUX-CARRES 3-4 FC AES-GÉNILAC (0-1) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Lundi, 13 Février 2017 12:54

Il est difficile d'enchaîner les miracles, à moins de s'appeler Jésus. Parmi les joueurs du FCPC, malgré quelques Portugais, aucun n'a ce patronyme et aucun ne marche vraiment sur l'eau. Une semaine après la rocambolesque victoire face à l'AFC au Chambonnet 2, les Roses recevaient le FC AES-Génilac en quarts de finale de Coupe. En championnat, les hommes de Coach s'étaient imposés à la surprise générale sur un score fleuve de 10-4. Pouvaient-ils rééditer ce miracle ?

Hélas, comme dit plus haut, les miracles ont comme principe d'être rares, voire uniques. Malgré une évidente bonne volonté, les Poteaux-Carrés cédaient rapidement sur le premier tir cadré de leurs adversaires, un lob à l'emporte-pièce consécutif à une perte de balle, qui allait se loger sous la barre de PE. Opposition ragaillardie, AES-Génilac conservait la maîtrise du ballon mais se heurtait à des offensives sur contre régulières quoique maladroites. La défense tenait plutôt bon et le score à la pause était figé sur ce 0-1 indécis. La seconde période allait être toute autre...

Rapidement, suite à un coaching trop fréquent, le FCPC se désorganisait et AES-Génilac en profitait: un penalty concédé par Ben puis une perte de balle fatale en défense et c'était déjà un 0-3 qui se dessinait au tableau d'affichage. Bientôt transformé en 0-4 par la grâce d'une mésentente entre PE et sa défense. Et c'est justement là que les mouches changeaient d'âne: Jordan réduisait la marque à deux reprises en profitant d'un laisser-aller dans la défense génilacoise puis Vincent portait la marque à 3-4 sur coup-franc direct à la dernière seconde.
Trop tard bien sûr pour arracher la séance de tirs au but mais suffisant néanmoins pour se rassurer - un minimum - quant aux capacités de réaction de l'équipe. La qualification en Coupe toujours possible par la grâce d'un repêchage, un nouveau miracle en somme, la morale de l'histoire serait juste de ne pas partir avec trop de retard à l'allumage...

Lire la suite...
 
Lundi 9 Janvier 2017: CSLG 8-1 POTEAUX-CARRES (4-1) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Danish   
Mercredi, 11 Janvier 2017 10:59

Cette fois, rien n'a pu sauver le FCPC ! Reportée en raison de problèmes d'effectif côté CSLG, cette rencontre à Cellieu constituait une sorte de revanche du 8e de finale de Coupe, que les Roses avaient enlevé aux tirs au buts un mois plus tôt.
Mais le contexte a changé: le FCPC traîne la patte depuis son nul face aux Lionceaux et le CSLG avait ce soir-là son effectif au grand complet, contrairement à des Roses qui souffrent encore de l'absence prolongée de PE, Adem ou encore Dadou.

Et comme l'on pouvait s'y attendre, les locaux prenaient rapidement l'ascendant, obligeant Luc à quelques parades décisives dès le premier quart d'heure. Sauvé une première fois par sa barre, le portier rose ne pouvait en revanche rien sur l'action de la 22e minute où il se retrouvait seul face à deux adversaires. Heureusement, comme ils en ont pris l'habitude ces derniers temps, les joueurs de Coach réagissaient bien et Benjamin, grâce à un puissant coup franc plein axe, parvenait à égaliser contre le cours du jeu. Le genre de répit qui peut constituer un tournant dans un match... Mais pas cette fois.
C'est d'abord un penalty consécutif à une main de Fabio dans la surface, et parfaitement exécuté, qui redonnait l'avantage à Cellieu. Un centre tendu repris de la tête et un lob parfait aggravaient la marque juste avant la pause.

Une pause qui n'allait pas permettre aux Roses de se ressourcer: légèrement blessé sur le 5e but à l'heure de jeu, Luc ne pouvait qu'accompagner le ballon dans ses filets sur les deux buts suivants, un slalom dans la défense et une frappe flottante de 20 mètres. Une mauvaise consigne de placement permettait même au CSLG d'inscrire un 8e but, les défenseurs s'arrêtant net à l'annonce d'un hors-jeu fantôme. Un comble !
Le CSLG infligeait ainsi au FCPC son premier gros revers de la saison. On espérait ne pas en voir cette année mais 2017 commençait de la pire des façons. Et les échéances à venir (CSLG, NewTeam...) laissent à penser qu'il faudra solidement muscler son milieu de terrain pour s'en tirer sans gravité...


Lundi 9 Janvier 2017: CSLG 8-1 POTEAUX-CARRES (4-1)

Temps très froid, arbitrage moyen
Buts pour les Poteaux-Carrés: Benjamin (31e)
Buts pour CSLG: (22e, 36e (sp), 40e, 44e, 56e, 68e, 80e, 87e)


Composition au coup d'envoi:
-------------------------Luc-----------------------
-----Seb--------Loïc------César------Kevin---
------------------Tom------Fabien---------------
-----------Vincent------------
-Quentin---------
-----------Benjamin------------Jordan---------


Statistiques de saison:

Buteurs
16 buts: Benjamin
11 buts:
Jordan
4 buts: Vincent
2 buts: Landry
1 buts: Quentin, Seb


Passeurs
7 passes: Jordan
6 passes: Vincent
3 passes:
Landry
1 passe: Momo, Luc, Seb, Fabio, Tom, Adem, Benjamin

Matches joués: 11

Matches gagnés: 5
Matches nuls: 1
Matches perdus: 5

Points de pénalité pour forfait:
0
Points de pénalité disciplinaire: 0

Nb de Points:
27
Classement: 6 / 12 (-1)

Attaque:
35 but
Défense: 39 buts
Différence de buts: -4


Statistiques de coupe:

Buteurs
2 buts: Benjamin

Passeurs
1 passe: Vincent, César

Parcours:
1/8 Finales: CSLG 2-2 Poteaux-Carrés puis 0-3 TAB
1/4 Finales: FC AES-Génilac - Poteaux-Carrés

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 56